Vous êtes ici : Accueil / Je me détends / Tradition Bouvine / Journée d’hommage à Fanfonne Guillierme

Journée d’hommage à Fanfonne Guillierme

Fanfonne Guillierme : première manadière et ambassadrice de la Camargue

Depuis 1989, date de sa mort, Aimargues fête sa célèbre manadière, Fanfonne Guillierme, habitante du Mas de Praviel.

Grande amie du Marquis Folco de Baroncelli, elle fut la première femme manadière et est devenue depuis une icône de la Camargue. D’une grande culture et d’une incroyable modernité, elle fut distinguée comme ambassadrice de la Camargue, en 1975 à Paris pour l’année de la femme. Cavalière émérite, Fanfonne a toujours fait primer sa passion des taureaux.

Femme respectée dans un monde tenu par les hommes, elle est aujourd’hui encore, un exemple formateur pour nombre de gens de bovine, au féminin comme au masculin.

Ses anciens et fidèles gardians, les frères Espelly, ont repris le flambeau de sa manade toujours dans le même esprit.

Une journée de célébration qui marque l'ouverture de la saison taurine

La bénédiction des chevaux à Aimargues.

La journée de célébration de Fanfonne Guillierme marque traditionnellement l’ouverture de la saison taurine dans la région, en général le premier dimanche du mois de mars.

Le village d'Aimargues fait alors preuve de sa ferveur en honorant la mémoire de cette grande Dame, tout en se parant d’azur et d’or, couleurs représentant sa manade, en organisant un grand défilé de cavaliers, calèches, arlésiennes, groupes folkloriques qui se rendent en l’église Saint Saturnin pour y célébrer une messe en provençal.

Après la messe, le prête se rend sur la place de la mairie où tous les gardians sur leur monture l’attendent pour la bénédiction des chevaux.

Accampado, Abrivado et Roussataio

Puis, vient l’heure de l’accampado (discours) prononcé sur le maintien des traditions, sur la place du Château au pied de sa statue, crée par l’artiste Ben K. château. Cette sculpture, grandeur nature, représente Fanfonne sur son cheval sortant des marais aux côtés de ses deux bious d’or Segren et Galapian.

La Nacioun Gardiano est présente à cette mafestation ainsi que la famille Espelly ou encore la Reine d'Arles et ses demoiselles d'honneur. Ensuite, place à la bovine avec un abrivado et une roussataio et une course des meilleurs taureaux de la manade dans l’après-midi.

(Diaporama Fanfonne Guillierme à insérer)

En savoir plus sur Fanfonne Guillierme

Portait de Fanfonne Guillierme - Copyright Robert Faure

Des amitiés d’après-guerre naissent, les familles Grand de Gallargues-le- Montueux et Guillierme d’Aimargues se rapprochent. En 1920, Alice Guillierme et Jean Grand décident de créer leur manade.

Antoinette Guillierme, qui naquit le 31 octobre 1895 à Paris, 55 avenue Kléber, y passa de nombreuses années de son enfance puis finit par s’y installer définitivement afin de vivre sa passion de la race camarguaise (chevaux et taureaux). C’est ainsi que la petite Antoinette devint Fanfonne manadière.

Diaporama des affiches de la journée Fanfonne depuis 2010