Vous êtes ici : Accueil / Je découvre Aimargues / Histoire et Patrimoine / Traditions

Traditions

La culture camarguaise est profondément enracinée dans le cœur des Aimarguois

Tous les 1er dimanche de mars de chaque année, Aimargues honore, durant toute une journée, la figure emblématique des traditions bovines : Mademoiselle Fanfonne Guillierme. Cette manifestation sonne l’ouverture de la saison taurine.

Puis, tous les étés, les Aimarguois se rassemblent durant la fête votive dans un esprit convivial et festif. Partout, dans les communes alentours, de petite Camargue, de Camargue et de Provence, les fêtes votives rythment les étés. Ces fêtes sont l’occasion de célébrer le taureau, le cheval de race Camargue et de mettre l’accent sur les relations privilégiées entre les hommes et les bêtes.

Ces événements fédèrent les habitants et jouent un rôle fondamental dans le maintien des traditions et de la culture locale.

Petit lexique de culture camarguaise

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Abrivado

Action de partir de la manade en direction des arènes. Arrivée des taureaux encadrés par les gardians, à travers le village.

Aficionados

Ce mot désigne tous les passionnés du Taureau et des jeux de l’arène.

Anouble

Veau âgé d’un an.

Arène

Enceinte sablée en forme de cercle où se déroule la course camarguaise et diverses manifestations équestres et taurines.

Attributs

Ensemble des pièces (une cocarde, deux glands et les ficelles) accrochées pour la course, autour des cornes du taureau.

Bandido

Action de partir des arènes pour retourner à la manade. Retour des taureaux en fin de journée entourés de plusieurs gardians.

Bioù

Aujourd’hui, ce terme définit  le taureau sauvage de Camargue, apte à courir dans les arènes après avoir été castré. La "fe di bioù" signifie la foi dans le taureau.

Char

Camion destiné au transport des taureaux qui participent à une course.

Course camarguaise

Clé de voûte de la bouvine, elle peut revêtir plusieurs formes La Royale, Concours de manades, Course du Taù, Course de protection, etc.

Crochet

Petit peigne en acier permettant aux raseteurs d’arracher les divers attributs portés par le taureau.

Encierro

Lâcher de taureaux sur un parcours fermé.

Escoussure

Échancrure de l'oreille signe de chaque manade.

Fé di Biou

C'est le goût, l’amour et la passion pour les taureaux et chevaux de Camargue, qui pousse les populations dans les rues des villages pour participer ou y admirer les jeux taurins.

Ferrade

Marquage au fer des poulains ou des taurillons. Aujourd’hui, on les marque également aux oreilles avec une entaille appelée escoussure.

Gardians

Gardien des taureaux et des vaches, il est toujours sur son cheval blanc de race camarguaise. C’est lui qui soigne et donne à manger aux bêtes.

Manade

Désigne le troupeau de bovins ou de chevaux et le lieu où il pâture.

Manadier

Propriétaire d’une manade de taureaux et/ou de chevaux de race Camargue. Les manadiers assurent la sélection des souches afin de produire des taureaux de qualité. On dit que la mère du taureau lui apporte son caractère, sa combativité alors que le père favorise sa beauté physique et son esthétique. L'espoir de tout manadier de sortir de son élevage un taureau qui aura témoigné de la plus grande valeur combative.

Raset

Action de passer au plus près de la tête du taureau pour ajuster au mieux son coup de crochet afin d’arracher les attributs.

Raseteur

Toujours habillé en blanc, il doit arracher le maximum d’attributs au taureau pour marquer des points. Il empoche les gains à la fin de chaque course. Les débutants participent d’abord à des courses de pré-sélection dites Courses de protection. Puis les raseteurs confirmés participent aux Trophées de l’Avenir (réservé aux moins de 25 ans) et aux Trophées des As.

Roussataïo

Lâcher de jeunes juments et de poulains.

Sansouire

Plaine salée mailée d’engano (salicornes).

Simbèu

Taureau conducteur portant une sonnaille, il guide les autres.

Toril

Fans les arènes, lieu où sont placés les taureaux.

Tri

Opération à cheval effectuée par les gardians qui consiste à séparer du troupeau les bêtes choisies pour une course.